Le Zen

Au 5ième siècle avant J-C, en Inde, le Bouddha Shakyamuni réalise l’éveil en posture de zazen. Son enseignement et son expérience vont alors se transmettre en ligne ininterrompue de maître à disciple. En 800, la pratique du zen se transmet en Chine grâce au moine Bodhidharma et au Japon au 13ième siècle, grâce à Maître Dogen.

Au XXième siècle, Maître Kodo Sawaki redonne à son tour une impulsion vivante au zen, en enseignant la pratique aux laïcs. Sur son lit de mort, il demande à son disciple et successeur, Maître Taisen Deshimaru de partir en Europe et amener le zen authentique: celui-ci « véritable Bodhidharma des temps modernes » va, pendant 15 ans, enseigner sans relâche, ordonner des centaines de moines et nonnes et créer plus de 100 dojos en Occident, dont le dojo de Lyon.

Depuis sa mort le 30 avril 1982, ses disciples continuent de transmettre le zen à travers le monde.